Témoignages/Récits

Avis de recherche, témoignages de familles de disparus – Agnès Naudin, Bernard Valezy

Sortie format Broché le 06 mai 2021 chez Massot Editions. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Chaque année, il y a environ 70 000 disparitions inquiétantes en France. Beaucoup d’affaires sont classées sans suite, laissant parents et enfants, amis et collègues démunis. Pour faire entendre leur désarroi et leur combat, Bernard Valezy et Agnès Naudin sont allés à la rencontre des familles de disparus. Il en ressort une série de portraits poignants, comme celui du jeune Valentin Mousset, qui ne reviendra jamais de sa mission humanitaire en Inde, ou des randonneuses Monique Thibert, Marie-Christine Camus et Anne-Marie Arnal, qui disparaissent dans des circonstances très semblables. D’autres affaires non résolues laissent penser qu’il pourrait s’agir de meurtre : ainsi Eric Foray, Hamed Hamadou, Jean-Christophe Morin ou Lucie Roux, ont-ils pu croiser le chemin de Nordahl Lelandais…

Mon avis

Ce livre a été écrit par Agnès Naudin, capitaine de police en brigade territoriale de protection de la famille et par Bernard Valezy, Commissaire divisionnaire et vice-président de l’association Assistance et Recherche des personnes disparues.

Quand nous voyons la couverture de ce livre, nous ne pouvons déjà qu’être touché par ces photos de personnes disparues et la lecture de ce livre renforce en nous ce sentiment d’injustice face à ces disparitions.

Les auteurs nous racontent ici certaines histoires de personnes disparues. Elles nous dévoilent qui sont ces personnes, comment elles ont disparues et surtout ce qu’y a été fait (ou pas) afin de retrouver ces personnes. Les chapitres sont alternés entre ces récits et des textes plus détaillés sur la réalité du terrain, sur les chiffres entre les personnes retrouvées, celles qu’on recherches vraiment ou celles qu’on laissera dans l’oubli. Les auteurs dénoncent surtout dans ces chapitres les dysfonctionnements à l’heure ou lors d’une disparition, les premières heures comptent plus que tout.

En lisant ce livre, j’ai éprouvé du dégout suite aux comportements de certaines personnes censées par leur métier apporter leur aide et leur soutien face à la tristesse et au désarroi des familles et amis qui viennent déclarer une disparition. Il est vraiment honteux de se rendre compte qu’en fonction du niveau social, de la nationalité,… de la personne disparue, les démarches afin de la retrouver ne seront pas pareil. J’ai aussi pu constater qu’en fonction de la personne qui reçoit la déclaration de disparition, une disparition sera prise très au sérieux ou alors pas du tout… On a l’impression en faisant la lecture de ces histoires que la personne derrière son bureau et recevant ces personnes qui déclarent une disparition est seule juge afin de dire si oui ou non la disparition est inquiétante et mérite qu’on mette en place un dispositif de recherche ou pas.

Pour moi chaque disparition doit être considéré comme grave et importante et chaque personne disparue mérite qu’on fasse des recherches afin de la retrouver.

Vous l’aurez compris, même si je savais déjà que des démarches ne sont pas systématiquement effectuées en cas de disparition, je n’aurais jamais cru que cela pouvait aller jusque là et je souhaite beaucoup de courage à toutes ces familles qui en plus de devoir supporter la disparition d’un proche doivent parfois également faire face au côté inhumain des personnes qui les reçoivent. Heureusement que ce n’est pas systématique et surtout que les associations sont la pour les aider dans leurs démarches et les soutenir psychologiquement.


Policiers/Thrillers

On te retrouvera – Samantha Downing

Sortie format Broché le 05 mai 2021 aux Editions Hauteville. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Séparés par une tragédie, Eddie, Beth et Portia ne se sont pas vus depuis des années. Pour toucher l’héritage de leur grand-père, ils doivent refaire ensemble le road trip qu’ils avaient fait avec lui vingt ans plus tôt. Un voyage qui avait mal commencé, puisque le grand-père, brouillé avec sa famille, avait enlevé ses petits-enfants, et qui s’était mal terminé, puisque l’un d’eux n’est jamais rentré…

Ce périple ne s’annonce pas de tout repos ; à bord de la voiture, tous les passagers ont quelque chose à cacher. Ils essaient de faire abstraction de la disparition jamais élucidée et de la voiture qui les suit. Au moins l’un d’entre eux est un tueur, et il y a un cadavre dans le coffre.

Mon avis

Premier livre que je découvre de cette auteur et ce ne sera pas le dernier.

Nous découvrons lors de cette lecture une histoire de famille. Après la mort de leur grand-père, Eddie, Beth et Portia se retrouvent sur la route qu’ils ont déjà effectué des années auparavant. Leur but étant de suivre le même trajet, refaire les visites, dormir dans les mêmes hôtels que 20 ans plus tôt. Le but de ce voyage que je ne dévoilerais pas ici afin de vous laisser le découvrir lors de la lecture fait parti des conditions sur le testament du grand-père afin qu’ils puissent recevoir l’héritage. Ils feront cette fois la route avec leurs conjoints. Cependant, tout comme la première fois, ce périple ne se passera pas comme ils l’auraient espéré.

Que cache ces frères et soeurs que tout oppose? Qui sont les personnes dans la voiture qui les suis et surtout pourquoi sont-ils suivi? Que va-t-il leur arriver pendant ce voyage que personne n’avait envie de faire?

L’auteur alterne les chapitres entre le passé et le présent. Le passé permet au lecteur d’apprendre petit à petit ce qu’y s’est réellement passé lors de ce voyage vingt ans plus tôt alors qu’ils n’étaient encore que des enfants. Le présent nous fera vivre en direct les moments forts de cette nouvelle escapade mais va aussi nous mettre dans l’ambiance de stress que cette fratrie va vitre.

Dans ce thriller physiologique nous trouvons un suspens qui monte crescendo, une tension extrême. Je n’avais envie que d’une chose, finir ce livre afin de savoir tout ce que l’auteur nous cache. Et s’il est vrai qu’au fur et à mesure de la lecture nous commençons à avoir des réponses à nos questions, le vrai dénouement de cette histoire ne se fera que dans les dernières pages et pour ma part, même si je suis pressée de savoir, j’adore devoir aller jusqu’à la fin du bouquin avant de découvrir ce que l’auteur nous a vraiment réservé. Et pour le coup je peux vous dire que je n’avais vraiment pas vu venir cette fin.

Je vous conseille donc ce livre si vous désirez lire un livre que vous ne lâcherez pas avant le point final.

Enfants

Moi, je suis le plus fort… – Catherine Kembellec, Colette Hus-David

Sortie le 15 décembre 2016 aux Editions A mots contés.

Résumé

Moi, c’est Victor !
Je suis le plus fort !
Moi, je suis un garçon.
Donc… je suis le plus fort !
Un jour, j’ai dit ça à ma sœur, Marceline.
Papa m’a entendu. Il a dit :
« Ah, oui ?
― Oui ! ai-je répondu. Regarde…

Victor sera-t-il toujours le plus fort?

Mon avis

Je remercie tout d’abord la maison d’édition A mots contés et le site Babelio de m’avoir permis de recevoir ce livre via la masse critique Babelio.

Ce livre est adapté aux enfants de 3-5 ans et il évoque le thème du complexe de supériorité chez certains enfants.

En lisant le résumé je me suis dit que ce livre pouvait être vraiment intéressant vu le sujet traité. J’en ai donc fait la lecture à mon fils de 5 ans qui hélas n’a pas du tout accroché. Je lui ai donc demandé ce qu’il n’aimait pas dans cette histoire et il m’a répondu « je n’aime pas les dessins alors je ne veux pas écouter la fin de l’histoire » Je lui ai quand même demandé de m’écouter jusqu’à la fin mais même s’il l’a fait, il ne choisit plus ce livre pour l’histoire du soir.

Pour ma part, je trouve le texte très intéressant et je pense que cette histoire pourrait aider certains enfants à mieux comprendre que les enfants sont tous égaux et qu’il n’est pas bien de rabaisser les autres. Ce pendant je dois avouer que comme mon fils je n’ai pas été séduite par les dessins même si je dois dire que j’ai appréciée le fait que l’illustratrice nous offre dans ce livre une très belle mixité aux niveaux des enfants présent dans cet ouvrage.

Je vous direz donc que même si les images n’ont pas fait l’unanimité à la maison, l’histoire est très intéressante et enrichissante.

Témoignages/Récits

J’emmerde Cendrillon! Alessandra Sublet

Sortie format Broché le 27 mai 2021 aux Editions Robert Laffont. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Le succès est propre à chacun et à la porte de tous. Moi, je me suis beaucoup plantée. Je me suis mariée, j’ai divorcé (deux fois), j’ai fait des bourdes en plein direct, je suis partie au bout du monde et, de coup de bol en coup de blues, j’ai fini par savoir qui j’étais.

J’entends souvent dire que ça n’arrive qu’aux autres. J’en vois trop abandonner ou même ne pas essayer. Alors, j’ai eu envie de vous raconter mon chemin, pas tout à fait droit, pas vraiment exemplaire, mais qui peut-être fera écho en vous.

Ce livre, je l’ai écrit pour vous parler de la réussite. La mienne, et à travers elle: la vôtre. Bienvenue dans mon grand huit!

Mon avis

J’ai décidée de lire ce livre sans trop savoir à quoi m’attendre, mais appréciant Alessandra Sublet je me suis lancée et je dois dire que j’ai passée un agréable moment lors de cette lecture.

Alessandra Sublet parle ici sans filtre, elle nous parle de ses enfants, ses mariages et ses divorces mais également et surtout de son parcours, son adolescence, ses études, son parcours professionnel. Elle nous fait voyager entre Paris, Lyon, New-York ou encore Saint- Bart.

Nous découvrons une personne attachante, drôle, spontanée.

Alessandra nous montre aussi par ce livre que lorsque l’on veut quelque chose, il faut se battre pour y arriver et cela sans jamais perdre espoir ni baisser les bras.

Une très chouette lecture sans prise de tête que je conseille.

Lire la suite « J’emmerde Cendrillon! Alessandra Sublet »
Romans

Rue du rendez-vous – Solène Bakowski

Sortie format Broché le 20 mai 2021 aux Editions Plon. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Rien ne prédestinait Alice Beausoleil et Marcel Dambre à se rencontrer. Pour que le vieil homme ouvre sa porte à la jeune femme trempée, il aura fallu une grève des transports, un GPS capricieux et un terrible orage. 
De leur tête-à-tête inattendu va naître ce qui ressemble à une seconde chance. Un nouveau rendez-vous avec l’existence, peu importe le temps qui reste…
Marcel, quatre-vingt-sept ans, vit rue du Rendez-Vous, reclus dans son atelier de bottier menacé par les bulldozers. Vendeuse en boulangerie, Alice offre son sourire à tous ceux qu’elle croise. En réalité, depuis deux ans, trois mois et quatre jours, en proie à une profonde tristesse, elle s’empêche de vivre. 

À mesure que la pluie et les heures s’écoulent, le passé resurgit. Sous l’impulsion de la jeune femme qui l’écoute sans se dévoiler, Marcel raconte la guerre, sa carrière et son amour fou pour sa mère. Et s’il trouvait à son tour la clé pour délivrer Alice de son silence ?

Mon avis

Ce n’est pas le premier livre de Solène que je lis mais je peux vous dire que c’est la première fois que j’en suis retournée à ce point.

Solène nous offre ici une histoire totalement différente de ces écrits précédents et je dois dire que je ne regrette pas du tout son changement de style.

Pour être tout à fait honnête, le résumé ne me tentait pas plus que ça mais par contre dès le premier regard j’ai trouvée la couverture sublime ce qui me donnait envie d’en découvrir plus sur ce livre. Et puis, c’est Solène donc impossible pour moi de ne pas le lire tellement j’apprécie la personne mais aussi les précédents livres que j’ai pu lire d’elle. Je me suis donc lancée dans cette lecture qui n’est pas mon style de lecture mais qui pourtant m’a fait chavirer le coeur.

Une rencontre improbable, inattendue entre Alice et Marcel.

Alice, jeune femme vendeuse en boulangerie, Alice qui sourit mais qui cache derrière son sourire une immense tristesse, Alice complètement perdu dans sa vie.

Marcel, ce vieil homme qui vit dans son atelier ou pendant tant d’années il a réparé les chaussures des gens, Marcel qui est seul, Marcel qui ne sort de chez lui uniquement pour SON rendez vous régulier qu’il ne manquerait pour rien au monde, Marcel qui craint que les bulldozers ne viennent démolir le seul lieu ou il se sent bien.

Oui, Solène nous offre la rencontre entre Alice et Marcel et nous dévoile ce moment hors du temps entre deux personnes qui n’auraient jamais du se rencontrer. Je vous laisse découvrir ce que Marcel et Alice se diront, ce qui découlera de ce moment hors du temps en faisant la lecture de cette merveille.

Alors il est vrai que ce n’est pas un style que je lirais souvent mais Solène m’a totalement emmené dans son histoire où les personnages sont tellement attachants qu’on aimerait aussi être dans cet atelier à discuter avec eux et à partager leurs émotions.

Un vrai moment de bonheur pour moi lors de cette lecture avec je l’avoue quelques larmes lorsque j’ai refermé ce livre. Merci Solène pour ce magnifique moment que j’ai passée grâce à toi.

Je ne peux que vous conseillez à 100% de courir chez votre libraire acheter cette pépite si comme moi vous voulez lire un livre qui vous permettra de passer par un panel d’émotions.

Policiers/Thrillers

Le Dernier Acte – Cédric Castagné

Sortie format Broché le 17 juin 2021 en auto-édition. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Léo ne goûtera pas l’insouciance de la jeunesse. Son monde s’effondre à la mort de sa mère. Des adieux déchirants et une vie à reconstruire… à sept ans, à peine.

Vingt ans plus tard, Bacem Marouani et David Pinetta enquêtent sur de mystérieux meurtres perpétrés en région parisienne. Des meurtres aux mises en scène sordides, dont l’auteur demeure insaisissable. Engagés dans une traque sans merci, les deux enquêteurs devront dépasser la rancœur qui les oppose, au risque de plonger en enfer.

Après deux ans de chômage, Manon pensait pouvoir rebondir avec ce nouveau job. Un gagne-pain indispensable à sa famille. Mais la réalité s’impose à elle comme une fatalité implacable. Charles Delmont, ce chef autoritaire à l’attitude ambivalente, la terrorise chaque jour un peu plus.

Un garçon livré à lui-même, deux enquêteurs lancés dans une course contre la montre, une femme condamnée à survivre… et cet ennemi invisible qui tue et signe chacun de ses meurtres de tags énigmatiques. Pour livrer sa vérité. Cette vérité qui éclatera bientôt au grand jour, lorsqu’il en aura fini.
Lorsqu’il aura accompli… son Dernier Acte. 

Mon avis

Je remercie tout d’abord Cédric Castagné pour m’avoir proposé de découvrir ce livre avant sa sortie. C’est donc le premier livre que je découvre de cet auteur et je peux déjà vous dire que ce ne sera pas le dernier.

En lisant la quatrième de couverture, vous pourriez avoir peur face à ces nombreux personnages et leur histoire. Et bien je peux vous assurer que vous ne devez avoir aucune crainte à ce sujet. En effet, l’auteur a un vrai don pour nous faire entrer dans l’histoire de chaque personnage sans qu’on ne s’y perdre une seule fois.

Je ne vous parlerez pas de l’histoire en elle même car je pense que le nécessaire est dit dans le résumé et que vous devez découvrir vous même ce qu’il en découle mais sincèrement ce livre est vraiment excellent.

Lorsque vous lirez ce livre, vous découvrirez des personnages très différents mais tous attachants à leur manière, des situations décrites parfaitement, de l’action et des rebondissements tout au long de la lecture. Pendant la lecture vous aurez l’impression de savoir… mais non… vous irez de surprise en surprise avec un final auquel on ne s’attend pas du tout.

Bref vous l’aurez compris, je ne peux que vous conseillez de lire « Le Dernier Acte » si vous voulez passer un bon moment.

Policiers/Thrillers

Les cinq règles du mensonge – Ruth Ware

Sortie formart Broché le 04 mars 2021 chez Fleuve Editions. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Règle numéro un : Dis un mensonge

Règle numéro deux: Ne change pas ta version

Règle numéro trois : Ne te fais pas prendre

Règle numéro quatre: Ne pas se mentir les unes aux autres

Règle numéro cinq : Savoir quand cesser de mentir

Quand quelqu’un meurt, ce n’est plus un jeu…

Mon avis

Dans ce livre, nous faisons connaissance avec quatre jeunes filles que tout opposent mais qui deviennent amies en fréquentant le même pensionnat. Insouciantes, elles inventent un jeu entre elles « Je leu du mensonge ». Pour chaque mensonge de l’une d’entre elles qui sera cru par « sa victime », elles obtiennent un point…Jusqu’au mensonge de trop qui fera qu’elles seront renvoyées du pensionnat.Dès lors chacune fera sa vie de son côté. Jusqu’à ce que 17 ans plus tard, Kate qui est restée vivre près du pensionnat va envoyer un sms aux trois autres… qui lâcheront tout ou presque pour venir en aide à leur amie.

Ce thriller psychologique est coupé en cinq parties… Les 5 règles du mensonge.

Une alternance entre passé et présent qui fait qu’il faut un minimum de concentration pour bien suivre le cheminement de l’histoire.

Je dois avouer que j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire, même si cela était nécessaire afin de bien comprendre les choses, j’ai trouvé des longueurs dans les 200 premières pages.

Une fin que je n’avais pas vu venir et cela me plait toujours d’être surprise lors de mes lectures.

J’ai également apprécié le côté fluide de l’écriture de Ruth Ware et c’est donc avec plaisir que je lirais les autres écrits de Ruth Ware.

Policiers/Thrillers

Les Chiens de Détroit – Jérôme Loubry

Sortie Broché le 11 octobre 2017 aux Editions Calmann – Levy. Sortie en poche le 26 septembre 2018. Egalement disponible pour liseuse et en livre audio.

Résumé

2013 à Détroit. Cette ville qui a été la gloire de l’Amérique n’est plus qu’une ruine déserte, un cimetière de buildings.

Cette nuit-là, la jeune inspectrice Sarah Berkhamp mène le groupe d’intervention qui encercle une maison et donne l’assaut.

Mais aucun besoin de violence, le suspect attend, assis à l’intérieur. Il a enlevé cinq enfants.

Et il est sans doute le Géant de Brume, le tueur insaisissable qui a laissé derrière lui sept petits corps, il y a quinze ans. Alors pourquoi supplie-t-il Sarah : « Aidez-moi… »?

L’histoire s’ouvre donc avec l’arrestation du coupable. Et pourtant, elle ne fait que commencer. A détroit, personne n’est innocent…

Mon avis

C’est toujours un plaisir de découvrir les livres de Jérôme Loubry. Et ce n’est pas après cette lecture que je dirais le contraire.

Nous découvrons dans cette histoire l’inspecteur Stan Mitchell qui avait enquêté jadis sur les disparitions et morts d’enfants mais sans jamais parvenir à découvrir le coupable. Stan ne se remet pas de cet échec.

Quand en 2013 les disparitions reprennent, Stan est persuadé que c’est toujours la même personne qui s’en prends aux enfants… le Géant de Brume comme il a été surnommé en 1998.

Le premier chapitre nous dévoile l’arrestation de cette personne qui étrangement demande à parler à Sarah Berkhamp qui mène l’enquête avec Stan.

Pourquoi cette demande? Le géant de Brume dira t-il ce qu’il a fait des enfants?

Un duo improbable entre Sarah qui annule en dernière minute ses vacances avec ses enfants et Stan torturé par le passé. Ces deux là feront tout pour découvrir où les enfants se trouvent mais surtout s’ils sont encore vivants.

Une écriture fluide, des chapitres courts, une narration alternant passé et présent, des personnages cabossés par la vie mais attachants,

L’auteur nous mène en bateau pendant toute la lecture, nous plonge dans une atmosphère pesante. Et nous offre un final totalement inattendu.

Un seul conseil n’hésitez pas à acheter ce livre car vous passerez un très bon moment.

Policiers/Thrillers

Silver Water – Haylen Beck

Sortie format Broché le 14 mars 2018 aux Editions Harpercollins. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Ce matin-là, Audra Kinney rassemble ses dernières forces pour fuir son mari, met ses deux enfants dans la voiture et fonce à travers les paysages accidentés de l’Arizona. Elle se sent respirer. Enfin. Mais, par un étrange coup du sort, elle est arrêtée par la police sur une route a priori déserte. Le coffre de la voiture est ouvert. Une cargaison de drogue qu’elle n’a jamais vue de sa vie, découverte. Et le cauchemar commence. Car une fois au poste, après avoir été embarquée, on s’étonne qu’elle mentionne la présence de ses enfants. Ils auraient disparu? La police, et bientôt les médias, parlent d’infanticide: c’est la parole d’Audra contre la leur… jusqu’à ce qu’on privé, Danny Lee, dont l’histoire ressemble à s’y méprendre à la sienne, se décide à forcer les portes de Silver Water.

Mon avis

Je découvre cet auteur avec ce livre et franchement je n’ai pas été déçue.

Nou découvrons Audra qui a eu le courage de quitter son mari violent. Avec ses enfants elle part vers l’Arizona. Tout ce passe pour le mieux jusqu’à ce qu’une voiture de police l’arrête.
Des cette arrestation, la vie d’Audra va devenir un cauchemar. Elle se retrouvera en cellule pour avoir été en possession dans son coffre de drogue. Elle a beau dire qu’elle ne sait pas de ou cette drogue vient, personne ne la croit. Mais surtout personne ne comprends pourquoi elle demande où sont ses enfants.
Le policier qu’y l a arrêté est formel, il n’y avait aucun enfant dans l’auto.

Qui dit vrai? Le policier? Audra? Celle ci perd t-elle la tête? A -t-elle comme les journalistes le pensent tuée ses enfants?

Elle se retrouve seule face à ses certitudes. Jusqu’à ce que Danny Lee débarque et fera tout pour l’aider car il est persuadé qu’elle dit vrai et que ses enfants étaient bien dans l’auto au moment de l’arrestation. Pourquoi Danny est-il autant persuadé de l’innocence d’Audra? Que cache t-il?

Je vous laisse découvrir tout cela en faisant la lecture de ce livre aux chapitres courts mais intenses. Un livre qu’on a du mal à lâcher car on veut absolument savoir comment cette mère s’en sortira mais surtout si elle retrouvera ses enfants.

J’ai vraiment pris plaisir à faire cette lecture que je vous conseille vraiment.

Humour

Victimes casse-couilles, les pompiers sont sympas – Skala

Sortie format Broché le 8 avril 2021. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Découvrez les coulisses du métier préféré des Français et partagez le quotidien des soldats du feu où la réalité dépasse largement la fiction.

L’adjudant Skala nous fait vivre le quotidien hors normes des soldats du feu : leurs aventures, mais surtout quelques mésaventures… Au menu, des anecdotes 100 % vraies mettant en scène des pompiers de toute la France : volontaires, professionnels ou militaires.

Des accouchements en urgence, aux feux de forêts, en passant par les appels délirants et les grosses galères, l’adjudant Skala vous révèle les secrets les mieux gardés des casernes. Les pompiers sont vraiment des gens exceptionnels, ils font notre fierté au quotidien ! Enfilez votre tenue, montez à bord du camion… et découvrez toutes ces interventions incroyables !

Mon avis

Comme vous le savez j’ai déjà lu plusieurs livres de cette collection et si j’ai quasi toujours passé un bon moment lors de ces lectures, je n’avais vraiment pas apprécié le dernier que j’ai lu (parents casse-couilles). Et bien en lisant celui-ci, j’ai retrouvé le plaisir de lire ce style de livre.

En lisant ce livre écrit par l’adjudant Skala et qui reprends des anecdotes de divers casernes, j’ai trouvé des moments drôles mais également des moments de tendresses. En effet, quand un pompier vous explique la réaction d’une petite fille revue quelques années après que ce même pompier l’ai sauvé, comment ne pas craquer.

En lisant ce livre j’ai pu me rendre compte que certaines personnes et même beaucoup de personnes appellent les secours pour tout et n’importe quoi. Je tire franchement mon chapeau à toutes ces personnes qui ont une vrai passion pour leur métier de secouriste et qui malgré toutes situations restent professionnelles.

Ce livre permet aussi de se rendre compte de ce qu’est vraiment le métier de pompiers, et cela grâce aux pages destinées à nous faire connaitre les chiffres, les termes exacts dans une caserne,… Il nous offre également les explications sur comment agir dans chaque situation difficile ( brûlure, malaise, coupure,…) et je trouve cela vraiment important car même si ce livre ce veut avant tout humoristique par ces anecdotes marrantes, le fait d’introduire toutes ces informations est pour moi une très bonne idée et ne peut qu’aider toute personne qui en fera la lecture.

Sincèrement je vous conseille vraiment de lire ce livre car en plus de passer un bon moment, vous apprendrez des gestes qui pourraient vous aider un jour.