Romans

Ainsi gèlent les bulles de savon – Marie Vareille

Sortie format Broché le 19 mai 2021 aux éditions Charleston. Egalement disponible pour liseuse et en format audio.

Résumé

« Certains choix nous définissent à tout jamais, celui-ci en fait partie. À partir d’aujourd’hui, je peux bien écrire la neuvième symphonie, sauver le monde d’une troisième guerre mondiale ou inventer le vaccin contre le sida, on ne retiendra de moi que cet acte innommable : j’ai abandonné mon bébé, toi, mon minuscule amour aux joues si douces.

Puisses-tu un jour me pardonner. »

Trois pays, de vibrants portraits de femmes aux destins entrecroisés. Quel est le lien qui les unit ? Quelle est leur véritable histoire ?

Mon avis

Encore une auteur que je découvre tout en sortant de ma zone de confort car ce n’est pas spécialement mon style de prédilection. Et pourtant j’ai été totalement happée par cette histoire qui m’a fait pleurer.

Je dois dire qu’en choisissant ce livre, j’ai été clairement intrigué par son titre dont je n’arrivais pas à faire le lien avec le résumé du livre. Au fur et à mesure j’ai compris le pourquoi de ce titre et je l’ai trouvé encore plus approprié et plus beau.

L’auteur nous propose ici la vie de trois femmes qui vont s’entremêler au fur et à mesure de la lecture. Claire, Eva et Océane… trois destins totalement différents et pourtant ces trois femmes sont toutes en souffrance. Je vous laisse découvrir la vie, le chemin de ces femmes en faisant la lecture de ce magnifique livre mais ce que je peux vous dire c’est que vous ne sortirez pas indemne de cette lecture.

Sujet hélas tabou qu’est la dépression post-partum, souffrance, douleur, mais aussi amour, amitié, soutien,…vous allez passer par une montagne d’émotion qui vous toucherons en plein coeur.

Je ne regrette vraiment pas d’avoir pris la décision de découvrir ce livre et je ne peux que vous conseiller d’en faire autant.

Romans

Rue du rendez-vous – Solène Bakowski

Sortie format Broché le 20 mai 2021 aux Editions Plon. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Rien ne prédestinait Alice Beausoleil et Marcel Dambre à se rencontrer. Pour que le vieil homme ouvre sa porte à la jeune femme trempée, il aura fallu une grève des transports, un GPS capricieux et un terrible orage. 
De leur tête-à-tête inattendu va naître ce qui ressemble à une seconde chance. Un nouveau rendez-vous avec l’existence, peu importe le temps qui reste…
Marcel, quatre-vingt-sept ans, vit rue du Rendez-Vous, reclus dans son atelier de bottier menacé par les bulldozers. Vendeuse en boulangerie, Alice offre son sourire à tous ceux qu’elle croise. En réalité, depuis deux ans, trois mois et quatre jours, en proie à une profonde tristesse, elle s’empêche de vivre. 

À mesure que la pluie et les heures s’écoulent, le passé resurgit. Sous l’impulsion de la jeune femme qui l’écoute sans se dévoiler, Marcel raconte la guerre, sa carrière et son amour fou pour sa mère. Et s’il trouvait à son tour la clé pour délivrer Alice de son silence ?

Mon avis

Ce n’est pas le premier livre de Solène que je lis mais je peux vous dire que c’est la première fois que j’en suis retournée à ce point.

Solène nous offre ici une histoire totalement différente de ces écrits précédents et je dois dire que je ne regrette pas du tout son changement de style.

Pour être tout à fait honnête, le résumé ne me tentait pas plus que ça mais par contre dès le premier regard j’ai trouvée la couverture sublime ce qui me donnait envie d’en découvrir plus sur ce livre. Et puis, c’est Solène donc impossible pour moi de ne pas le lire tellement j’apprécie la personne mais aussi les précédents livres que j’ai pu lire d’elle. Je me suis donc lancée dans cette lecture qui n’est pas mon style de lecture mais qui pourtant m’a fait chavirer le coeur.

Une rencontre improbable, inattendue entre Alice et Marcel.

Alice, jeune femme vendeuse en boulangerie, Alice qui sourit mais qui cache derrière son sourire une immense tristesse, Alice complètement perdu dans sa vie.

Marcel, ce vieil homme qui vit dans son atelier ou pendant tant d’années il a réparé les chaussures des gens, Marcel qui est seul, Marcel qui ne sort de chez lui uniquement pour SON rendez vous régulier qu’il ne manquerait pour rien au monde, Marcel qui craint que les bulldozers ne viennent démolir le seul lieu ou il se sent bien.

Oui, Solène nous offre la rencontre entre Alice et Marcel et nous dévoile ce moment hors du temps entre deux personnes qui n’auraient jamais du se rencontrer. Je vous laisse découvrir ce que Marcel et Alice se diront, ce qui découlera de ce moment hors du temps en faisant la lecture de cette merveille.

Alors il est vrai que ce n’est pas un style que je lirais souvent mais Solène m’a totalement emmené dans son histoire où les personnages sont tellement attachants qu’on aimerait aussi être dans cet atelier à discuter avec eux et à partager leurs émotions.

Un vrai moment de bonheur pour moi lors de cette lecture avec je l’avoue quelques larmes lorsque j’ai refermé ce livre. Merci Solène pour ce magnifique moment que j’ai passée grâce à toi.

Je ne peux que vous conseillez à 100% de courir chez votre libraire acheter cette pépite si comme moi vous voulez lire un livre qui vous permettra de passer par un panel d’émotions.

Romans

Vers le soleil – Julien sandrel

Sorti en format Broché le 24 février 2021 aux Editions Calmann – Lévy. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

14 août 2018. Tess part vers la Toscane, où elle doit rejoindre pour les vacances sa fille Sienna et l’oncle de celle-ci, Sacha. Mais alors qu’elle fait étape chez sa meilleure amie à Gênes, un effroyable grondement ébranle la maison, et tout s’écroule au-dessus d’elle. Une longue portion du pont de Gênes vient de s’effondrer, enfouissant toute la zone. Tess est portée disparue.

Lorsque Sacha apprend la catastrophe, c’est tout leur univers commun qui vole en éclats. Tous leurs mensonges aussi. Car Sacha n’est pas vraiment l’oncle de cette petite fille de neuf ans : il est un acteur, engagé pour jouer ce rôle particulier quelques jours par mois, depuis trois ans. Un rôle qu’il n’a même plus l’impression
de jouer tant il s’est attaché à Sienna et à sa mère. Alors que de dangereux secrets refont surface, Sacha sait qu’il  n’a que quelques heures pour décider ce qu’il veut faire si Tess ne sort pas vivante des décombres : perdre pour toujours cette enfant avec laquelle il n’a aucun lien légal… ou écouter son coeur et s’enfuir avec elle pour de bon ?

En attendant, il décide de cacher la vérité à la petite fille, et de la protéger coûte que coûte..

Mon avis

Je l’ai déjà dit mais depuis ma rencontre avec l’auteur à Saint Maur en Poche en 2019, il est pour moi impossible de ne pas me jeter sur son nouveau livre à chaque sortie.

Des coups de cœur pour « La chambre des merveilles » et « La vie qui m’attendait ». Son troisième « Les étincelles » que j’ai également beaucoup appréciée. Et voici que sort son quatrième livre  » Vers le soleil » Et je peux donc vous dire que sur 4 livres lus de Julien Sandrel j’ai eu trois coups de cœur.

Avec son nouveau livre, Julien nous offre encore énormément d’émotions.

Tout commence sur une terrasse d’un café entre Tess et Sacha. Lorsque Sacha accepte la proposition de Tess, il ne se doute pas un seul instant que sa vie va changer à tout jamais.

Quand Sacha se retrouve face à la disparition de Tess dans l’écroulement d’un pont, il se retrouve totalement désemparé. Que faire? Que dire à Sienna? Il va tout faire pour protéger cette fillette qu’il aime de tout son cœur. Mais surtout il décide de ne pas parler de cet accident à Sienna tant qu’il ne sait pas exactement ce qui est arrivé à Tess. Il va donc partir faire le voyage prévu à trois mais le fera seul avec Sienna. Ils partiront à la découverte de magnifiques paysages, de villes plus éblouissantes les unes que les autres, ils feront des rencontres inoubliables.

Jusqu’au jour ou Sacha apprendra ce qu’est devenue Tess suite à cet écroulement.

En lisant ce livre, vous passerez par toute une palette d’émotion. De l’amour, de la peur, de la ténacité, du courage. de la tendresse,…

L’auteur a vraiment le don pour nous imprégner totalement de son histoire. Une fois que j’ai commencé la première page, il m’était impossible de sortir de ma tête ces personnages tellement attachants. Et sincèrement moi qui ne fais jamais un jour sans lire, il m’a bien fallut trois jours avant de réussir à sortir de cette histoire et de commencer un nouveau livre.

Vous l’aurez compris un vrai coup de cœur pour moi et je ne peux que vous conseiller d’en faire la lecture.

Romans

La lumière était si parfaite – Carène Ponte

Sorti format Broché le 15 avril 2021 chez Fleuve Editions. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Il suffit parfois d’un rien pour que la vie s’éclaire

Comment sa vie a-t-elle pu lui échapper à ce point ? Devenue mère au foyer à la naissance de ses enfants, Megg fait face aujourd’hui à une ado en crise qu’elle ne reconnaît plus. Son mari ne se préoccupe guère des tâches quotidiennes. Et puis il y a eu le coup de grâce, cette saleté d’infarctus qui a fauché sa mère avant l’heure. Tandis qu’elle se résout à vider la maison de son enfance, Megg déniche une pellicule photo qui l’intrigue, et décide de la faire développer. Rien ne pouvait la préparer à la série de clichés qu’elle découvre alors… Une révélation qui bouleversera sa vie. Partie sur les traces d’un passé maternel dont elle ignore tout, Megg ne se doute pas que c’est son avenir qu’elle est en train de reprendre en main.

Mon avis

Pour commencer je remercie Fleuve Editions et Netgalley de m’avoir permis de faire cette lecture.

Premier livre que je lis de cette auteur et je peux déjà vous dire que je renouvellerais l’expérience.

Nous rencontrons Megg qui n’arrive plus à faire face à son adolescente rebelle, à être la bonne petite ménagère, à son mari qui ne se rends pas compte que sa femme est au bord du gouffre mais surtout au décès de sa maman.

Lorsque Megg vide sa maison d’enfance aidée par sa voisine Romy, elle va découvrir une ancienne pellicule qui va changer sa vie…

Sur les conseils de Romy, et accompagnée de celle ci, Megg embarque sa fille et les voila toutes les trois parties pour un road trip pour finir le voyage en Bulgarie afin d’en découvrir plus sur cette mystérieuse photo trouvée dans le grenier.

Une très belle histoire et même si l’auteur aborde des sujets compliqués tel que le deuil, le mensonge, la dépression, elle le fait d’une manière tellement douce, avec une dose d’humour juste ce qu’il faut, ce qui fait que nous passons un très bon moment.

Une écriture pétillante, légère, captivante qui fait qu’une fois commencée ma lecture, j’ai eu du mal à le lâcher avant la fin que j’ai trouvée très émouvante.

Romans

Une année sans Noël – Valérie Greffeuille

Sortie en format liseuse le 13 décembre 2020.

Résumé

Encore des fêtes de fin d’année… sans Noël ( c’est mon petit ami), pourquoi ai je cru que cette année serait différente ? Noël me fait le coup à chaque fois : il part rejoindre sa famille et me laisse sur le carreau. Sauf, que cette année Mathilde ma meilleure amie me propose un tout autre programme : la rejoindre aux Antilles ! C’est décidé je fais mes valises pour achever l’année loin de la grisaille de ma vie. Si une part de moi m’attendait là-bas ?

Mon avis

Encore un livre de « Noël » me direz vous en voyant cet article. Pourtant, la ou on pense passer un moment dans la neige, en combinaison de ski,…ce livre n’a de rapport avec Noël que le prénom d’un des personnages et le moment ou se passe l’intrigue. En effet, nous jonglons entre Cannes et Saint-Martin dans les Antilles.

Cannes, c’est la qu’habite Natasha, en couple avec Noël, ce mec qui part chaque hiver passer les fêtes de fin d’année dans sa famille mais qui à chaque fois décide de partir seul en laissant Natasha seule à Cannes. De ce fait, chaque année Natasha fête Noël avec sa meilleure amie Mathilde. Mais cette fois, Natasha devra passer les fêtes seule car Mathilde est partie habiter à Saint-Martin avec ses parents.

Mais le jour ou Mathilde propose à Natasha de venir la rejoindre dans les Antilles pour les vacances de Noël, celle-ci n’hésite pas et s’envole donc pour rejoindre son amie.

Nous découvrons dans cette lecture la chaleur de l’île, les fêtes en bord de plage, les jus de fruits frais au réveil,…mais également les retrouvailles entre Natasha et Julian, le frère de Mathilde.

Lors de ce séjour, Natasha remet beaucoup de choses en questions, elle apprend à se passer de Noël et devient une autre femme. Je vous laisse découvrir la suite en lisant ce chouette livre.

Même si ce n’est pas le style de livre que je lirais chaque jour, j’ai vraiment passée un bon moment lors de cette lecture. Une écriture fluide, des moments léger sans prise de tête, des décors de rêve et un final comme on les attends dans ce genre de livre.

Romans

Mariage sous les flocons – Sarah Morgan

Sortie en format Broché le 14 octobre 2020 aux Editions Harlequin. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Maggie est sous le choc. Sa fille cadette a décidé de se marier pour Noël ! À vingt-deux ans, est-on vraiment prêt à s’engager pour la vie  ? C’est ce qu’elle-même a fait avec Nick mais, justement, voilà des mois qu’ils sont secrètement séparés. Pour éviter que la nouvelle se répande, Maggie va faire de son mieux pour donner le change. Même si retrouver Nick risque de la perturber plus que de raison…

Katie n’a aucune envie de traverser l’Atlantique pour jouer les témoins au mariage de sa sœur. Pourtant, elle n’a pas le choix  : elle doit ouvrir les yeux de sa petite sœur avant qu’il ne soit trop tard.  Le grand amour, ça n’existe pas, et elle compte bien le lui prouver. Il faudrait juste que Jordan, le témoin du marié, arrête de ruiner tous ses plans.

À mesure que son mariage approche, Rosie est de plus en plus stressée. Impatience ou nervosité  ? Alors que les invités arrivent et que la réalité la rattrape, elle ne peut plus ignorer la question qui l’obsède depuis qu’elle a fait son annonce à sa famille  : fait-elle l’erreur de sa vie en se mariant à un homme qu’elle ne connaît que depuis quelques semaines ?

Mon avis

Je dois être honnête, il y a encore quelques mois je n’aurais jamais envisagé la lecture de ce style de livre. J’étais vraiment centré sur les thrillers, policiers et éventuellement quelques récits de vie. Mais depuis la création de mon blog, je m’intéresse de plus en plus aux autres styles.

Depuis toujours j’adore regarder les films de Noël alors je me suis dis  » Pourquoi ne pas tenter en livre? »

Et je peux vous dire que je ne regrette pas de m’être laissé tenter. J’ai réellement passée un très bon moment.

Je découvre donc cette auteur et je peux déjà dire que je me laisserais tenter par ses autres oeuvres.

Nous retrouvons dans cette histoire 3 femmes d’une même famille mais totalement différentes. Rosie, qui décide de se marier pour Noël après avoir rencontré son compagnon depuis seulement quelques semaines. Katie, médecin en plein doute et enfin Maggie leur mère séparée de Nick leur père depuis quelques mois mais qui se demande toujours comment l’annoncer à ses filles.

Lorsque Katie, Maggie et Nick débarquent à Aspen pour le mariage de Rosie, leurs comportement est étrange. Katie a une seule idée en tête… empêcher ce mariage. Quand à Maggie, elle arrive à convaincre Nick de ne pas parler de leur séparation avant le mariage… ils vont donc faire comme ci ils étaient toujours en couple.

Un scénario parfait à lire dans le canapé sous un plaid. Du romantisme, de la douceur, des non dits, un décor de rêve, des personnages tous plus attachants les uns que les autres, des situations cocasses et au final un amour sans limite.

Je me dis que peut être il pourrait y avoir une suite. Si c’est le cas c’est avec plaisir que j’en ferais la lecture afin d’aller un peu plus loin dans l’évolution des personnages.

Vous l’aurez compris je vous conseille cette lecture pour un bon moment sans prise de tête.

Romans

Tout s’écroule – Anaïs Raphaël

Edité en format Broché le 29 août 2019 aux Editions Librinova.

Résumé

Estelle est heureuse. Elle a réussi à décrocher son diplôme de professeur des écoles et doit prochainement prendre ses fonctions dans une école maternelle à Toulouse. Son fiancé, Bastien la demande en mariage et quelques mois après la cérémonie, elle donne naissance à une magnifique petite fille prénommée Jade. Ils sont entourés de leurs parents et de leurs meilleurs amis, Fanny et Jules. Tout semble leur sourire. Mais voilà, la vie est capricieuse. Il suffit parfois d’une seconde pour que tout s’écroule.

Mon avis

Je dois vous avouer qu’il est très difficile pour moi de vous donner mon avis sur cette lecture et cela pour plusieurs raisons.

La première étant qu’il est compliqué de ne pas trop en dire. En effet, même si le résumé nous parle d’un monde qui s’écroule, aucune autre information n’est donné et de ce fait parler de l’histoire en elle même serait d’office spolier l’histoire.

La deuxième raison pour laquelle il m’est compliqué de faire cette chronique est que je ne saurais dire si ce livre m’a plut ou pas. Vous allez vous dire que je suis bizarre, qu’on doit savoir si nous avons aimé une lecture ou pas. Et bien je pense que c’est bien la première fois que je suis autant mitigé sur ma lecture. Je dois avouer que dès le début j’ai vraiment eu du mal avec le style. Je m’explique, pour moi ce qui pourrait être écrit en 1 phrase avec les ponctuations nécessaires est dit en quatre voir cinq phrases. Nous avons donc énormément de phrases très courtes et cela m’a vraiment dérangé pendant ma lecture. J’ai également eu du mal avec le côté émotion que je n’ai pas ressenti alors que dans ce genre d’histoire j’aurais aimé ressentir cette forte émotion qui devrait ce dégager d’une telle histoire. Cependant, l’histoire de base m’a fait accroché rapidement, les thématiques sont très intéressantes. Nous avons aussi énormément de rebondissements et c’est le genre de chose qui me plait.

Vous l’aurez compris, un livre qui m’a laissé sur ma faim mais que j’avais envie de finir afin de voir comment cette histoire se terminerais. Je ne peux donc que vous conseiller de le lire afin de vous faire votre propre opinion.

Romans

Une mère en partage – Yves Jacob

Sortie format Broché aux Editions Presses de la Cité le 14 novembre 2013. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

A la suite d’un drame familial, Héloïse Le Meur devient  » maman d’accueil  » pour la Protection de l’enfance. Sa belle propriété s’y prête : vaste, au cœur de la campagne normande et peuplée d’animaux. Arrivent Justine et Raphaël. Avec eux, un lot de souffrances et de joie enfantine, de paradis et d’enfer. Ils portent un lourd secret qui les rend à la fois violents et fragiles.
Durant deux ans, Héloïse leur offre des trésors de tendresse et un chemin vers la renaissance. Mais un nouveau drame, inattendu, vient faire voler en éclats le semblant d’équilibre de ses deux protégés…

Mon avis

L’auteur nous plonge dans la douleur suite à la perte d’un enfant. La tristesse, l’incompréhension, le doute. Ce sujet est abordé avec énormément d’humanité. Mais quand on perd un enfant, comment s’en sortir? C’est Yan et Isa l’homme et la fille d’Héloïse qui auront cette idée… Et quelle idée, proposer à Héloïse de devenir famille d’accueil. Si dans un premier temps celle – ci refuse catégoriquement, un évènement va changer son jugement et elle décide de se lancer dans cette aventure qu’est d’accueillir des enfants en détresse.

En accueillant Justine et Raphaël, Héloïse ne s’attendait pas à cette vague d’amour, jamais elle n’aurait penser pouvoir à nouveau sourire depuis le décès de sa fille Séverine. Ces enfants qui ont une enfance très compliquée avec un père en prison et une mère alcoolique.

En lisant ce livre, on passe par tous les sentiments, la tristesse, l’amour, la joie, l’écœurement mais aussi et surtout l’espoir.

Un très bon moment de lecture même si certains passages sont durs mais il en est souvent ainsi dans ce genre de livre.

Un auteur que je vais suivre.

Romans

La vieille dame qui voulait se jeter du rez-de-chaussée – Bruno Boniface

Format Broché le 28 février 2019 aux Ateliers Henry Dougier. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Les histoires de patients d’un psy vu par un trou de souris

 » Comme presque tous les patients, il commence sa première séance par « Je ne sais pas par où commencer. » « 

Qui n’a jamais rêvé de lorgner par le trou de la serrure à la porte d’un psy ? Ecouter la vie des uns, les histoires parfois cocasses des autres, les échanges et les réponses s’il y en a.

Le narrateur,  » le psy « , partage son temps entre l’hôpital, son cabinet et le reste de sa vie. Comme un journal intime, il nous raconte par épisodes, ses patients, son quotidien, ses doutes et ses propres fêlures.

On y croise ce père devenu alcoolique au départ de son fils en Syrie ou cette mère qui n’arrive pas à couper le cordon avec son fils de 30 ans ; des amis qui l’invitent  » un peu aussi parce qu’il est l’ami qui est psy  » ; son propre psy qui le recadre sans ménagement ; ses collègues potaches qui rebaptisent la moitié des troubles mentaux.

On y croise CD, la cardiologue, avec qui il passe ses dimanches de garde et qui se bat, elle-aussi, contre ses propres démons.

Et puis il y a cette vielle dame, au demeurant charmante, qui menace de se jeter du rez-de-chaussée…

Mon avis

Je remercie tout d’abord les Ateliers Henry Douglas ainsi que le site Babelio pour m’avoir permis de faire cette lecture via la Masse critique.

Même si ce n’est pas le style de livre que je lis habituellement, je peux dire que j’ai vraiment passée un bon moment. Ce livre est classé en tant que roman mais il pourrait tout aussi bien se trouver en catégorie récit de vie.

Chaque chapitre de ce livre nous raconte l’histoire entre le psy et un de ces patients. Patients qu’il reçoit aussi bien à son cabinet privé qu’à l’hôpital. Il aide chaque personne sans distinctions, des précarisés aux plus riches.

Nous avons aussi des moments de sa vie privée car quand il se rend chez des amis, la conversation de ses hôtes dévie régulièrement sur son côté psy. Et oui pour ses amis avoir un psy parmi eux ça peut toujours aider.

Nous découvrons aussi CD, une de ces collègues et amie cardiologue qui a elle aussi besoin de son ami mais en tant qu’ami ou en tant que psy? Je vous laisse le découvrir.

Une chouette lecture qui me sort de ma zone de confort et qui me fait me poser la question  » Est -ce vraiment les patients de ce psy qui ont besoin d’aide? Ne serait ce pas pour certains plutôt l’entourage qui devrait consulter? »

Si vous voulez en découvrir un peu plus sur ce sujet n’hésitez pas à lire ce livre.

Romans

Le jour où – Amélie Antoine

Sorti Broché le 03 septembre 2020 aux Editions XO. Egalement disponible sur liseuse.

Résumé

Printemps 2019, un cimetière parisien.
Rebecca a pris l’habitude de venir fleurir des tombes à l’abandon.
Benjamin, lui, vient assister à l’enterrement d’un inconnu.
Quand le hasard les met sur la route l’un de l’autre, le rapprochement se fait avec douceur et prudence, chacun prisonnier de sa propre souffrance.
Les secrets du passé sont parfois lourds à dévoiler, et ceux de Rebecca font osciller Benjamin entre amour fou et inquiétude sourde.
Et comment séduire une femme alors que l’on porte en soi une lourde culpabilité ?

Ces deux écorchés vifs vont pourtant apprendre à s’apprivoiser, à baisser les armes, laissant de côté l’ombre pour la lumière…

Mon avis

En lisant le résumé de ce livre je m’étais dit que je ne le lirais surement pas ou en tout cas pas de suite. Et puis j’ai eu envie de changement après quelques thrillers et en voyant cette couverture que je trouve tellement belle je me suis décidée à me lancer quand même dans cette lecture. Je peux vous dire que je ne regrette vraiment pas mon choix.

Je ne vais pas vous faire une longue chronique pour ce livre car en effet je pense qu’il faut laisser aux futurs lecteurs la découverte de cette histoire qui nous parle de Rebecca et de Benjamin. Mais aussi de Solal et de Louis.

Si au début je trouvais gênant que la quatrième de couverture ne nous en dévoile pas plus sur le fond de l’histoire, je pense que c’est au final une très bonne chose.

Dès que j’ai commencée ma lecture, je me suis sentie complétement embarquée dans la vie de Rebecca et de Benjamin, deux cabossés de la vie. Bizarrement en temps normal je peux lire n’importe ou et surtout avec du bruit, la tv,… Mais cette fois, j’ai eu besoin de m’isoler, de lire quand j’étais seule et dans le silence. Quand je tournais les pages j’avais à chaque fois l’impression d’être enveloppé dans un cocon ou rien ne pouvait me faire sortir de ce moment.

Amélie nous offre ici 2 personnages auxquels il est impossible de ne pas s’attacher, de ne pas être triste ou en colère ou encore joyeux en fonction de l’avancée de leur vie. Rarement un livre m’a fait pleurer mais cette fois je peux dire que oui j’ai pleurée lors de cette lecture.

Pour conclure je vous direz que ce livre est totalement bouleversant, attachant, déroutant. Je vous conseille vraiment de ne pas passer à côté de cette magnifique lecture.