Les contes interdits

Cendrillon – Sylvain Johnson

Sortie format Broché le 12 octobre 2020. Egalement disponible pour liseuse.

Résumé

Une jeune fille confinée au sous-sol d’un salon mortuaire par une belle-mère cruelle. Deux sœurs vaniteuses qui torturent la petite Cendrine. Des « souris » inquiétantes nées dans l’ombre d’un four crématoire. Un long séjour dans un pénitencier où les criminels et les gardiens se confondent… Dans les pages de cette version moderne et macabre de Cendrillon, vous serez confronté aux tourments et à l’horreur pure du plus sombre des cœurs, celui d’une mère sans amour. Depuis les cendres naîtra une force sans égale, un esprit de vengeance destiné à étendre les ténèbres de la nuit…

Mon avis

Cela fait quelques mois que je vois passer les avis sur les différents contes interdits et que je me dis régulièrement qu’il faut que je tente d’en lire un afin de me faire ma propre opinion et pourquoi pas ajouter la collection dans ma bibliothèque.

Voila qui est chose faite avec Cendrillon.

Les contes interdits sont écrits par des auteurs canadien ce qui nous donne parfois certaines expressions que nous ne connaissons pas, j’ai donc du à quelques reprises regarder sur internet afin de comprendre le sens de certaines phrases mais cela ne m’a pas dérangée plus que ça car ce n’est pas non plus à chaque chapître.

Nous retrouvons l’histoire de Cendrine qui vit une vie parfaite jusqu’à la mort de sa mère et la mise en couple de son père avec Carmen. Carmen débarque avec ses 2 filles. Et c’est justement avec Annabelle et Anastasia que le livre commence. Et dès le début ce sont de véritables scènes d’horreur.

Au fur et à mesure de la lecture, le lecteur continue à plonger dans l’enfer dans ces chapitres qui alternent passé et présent. Cendrine d’abord victime suite à l’acharnement de sa belle mère et de ses demi – sœurs, un acharnement tellement cruel qui finira par bourreau en voulant se venger, et ce qui découlera de cette vengeance.

Le final m’a totalement prise au dépourvu, je ne m’y attendais pas du tout.

Je ne vous en dis pas plus sur l’histoire mais je veux vous avertir que si vous lisez ce livre, il faut aimer le gore, le sanglant, l’horreur mais aussi un langage assez cru.

Sylvain Johnson est aussi l’auteur de 2 autres contes interdits: Le joueur de flûte de Hamelin et La petite sirène et je ne manquerais pas de découvrir ces livres.

1 réflexion au sujet de “Cendrillon – Sylvain Johnson”

Répondre à jennifer Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s