Policiers/Thrillers

La deuxième femme – Louise Mey

La deuxième femme – Louise Mey
Format Broché le 15/01/2020
Egalement en ebook

Résumé

Sandrine ne s’aime pas. Elle trouve son corps trop gros, son visage  trop fade. Timide, mal à l’aise, elle bafouille quand on hausse la voix, reste muette durant les déjeuners entre collègues.
Mais plus rien de cela ne compte le jour où elle rencontre son homme, et qu’il lui fait une place. Une place dans sa maison, auprès de son fils, sa maison où il manque une femme. La première. Elle a disparu, elle est présumée morte, et Sandrine, discrète, aimante, reconnaissante, se glisse dans cette absence, fait de son mieux pour redonner le sourire au mari endeuillé et au petit Mathias.
Mais ce n’est pas son fils, ce n’est pas son homme, la première femme était là avant, la première femme était là d’abord. Et le jour où elle réapparaît, vivante, le monde de Sandrine s’écroule.

Mon avis

Nous découvrons dans ce livre l’histoire de Sandrine, cette jeune femme triste, seule, mais surtout complexée. Elle se sent grosse, moche, grasse,… Mais un jour elle va tomber amoureuse de « l’homme qui pleure »… Cet homme dont la femme a disparu le laissant seul avec leur fils Mathias. Rapidement Sandrine s’installera chez cet homme.

Mais un jour, la mère de Mathias, Caroline refait surface. Et Sandrine devient « la deuxième femme ».

Caroline ne se souvient de rien… Mais Sandrine découvrira ce qu’on lui cache peu à peu et surtout se rendra compte de la vie qu’elle endure auprès de cet homme qui n’a plus rien de l’homme qui pleure mais qui est juste M. Langlois.

Nous retrouvons ici un vrai thriller psychologique sur un sujet hélas tellement actuel qu’est la violence physique mais aussi et surtout la violence psychologique envers la femme.

Je suis vraiment rentrée dans l’histoire et pendant ma lecture j’avais juste envie d’aider Sandrine à s’en sortir, à trouver en elle la force de faire face à l’horrible. Seul bémol, j’ai eu un peu de mal avec la narration omniprésente à la troisième personne, par ces dialogues et descriptions qui se suivent sans ponctuation spéciale pour les dialogues.

Je conseille cette lecture pour les personnes aimant les thrillers psychologiques qui concerne des faits réels.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s